J’écris globalement avec des sons, que sont aussi des mots. Par les sons, une langue est à inventer par pièce sonore, tandis que par les mots, je me base et m'appuie sur la langue existante, ce qui "facilite" mon expérience d’écritures.


Par la poésie et l'écriture de fragments de textes, j’écris en résonance avec des situations d’écoute qui m’inspirent, et je tente de m'approcher de ce qu'elles sont, saisi par le présent. D’elles émergent des sons, des mots, du bruit et des silences que je traduis dans la page, dans le fond et par la forme. Certains poèmes ont été publiés au fil de plusieurs numéros de la revue de l’Écoute de Syntone, accompagnés de mes dessins.

Et j'écris plus globalement encore, à l’écoute cette fois de mon intérieur. J’écris pour exister un peu plus.

Quelques publications:

• décembre 2021: "Sur la place d'armes", POème que j'ai eu l'immense plaisiR de rédiger avec Jean-Pierre Bobillot, est publié dans l'ouvrage Bacchanales n°66 édité par la maison de la poésie Rhône-Alpes. Je remercie avec toute l'humilité qu'il m'est possible de traduire, ion-p.



• Mars 2019 : "Résonances" est un texte qui a été publié dans le numéro 27 de OUSTE, revue de poésie contemporaine. Je retranscris comme je peux une expérience d'écoute que j'ai vécue à travers le vent. Je remercie Hervé Brunaux de l'avoir repéré.

• Décembre 2018: "Être bruit" est publié dans le numéro 16 de La revue de l'Écoute de Syntone . Il est question dans ce poème de la naissance d'un bruit. Je remercie Étienne Noiseau pour la confiance accordée.

• Septembre 2018: "Tout peut recommencer" est publié dans le numéro 15 de La revue de l'Écoute de Syntone . Ce poème traduit une expérience d'écoute flottante et vaporeuse vécue dans un parc, sous un soleil de plomb.

• Juin 2018: "Je devrais entendre" est publié dans le numéro 14 de La revue de l'Écoute de Syntone . Ce poème aborde cette difficulté qu'on a parfois de ne pas pouvoir entendre ce qui est et ce qu'on aimerait.

• Mars 2018: "À la volée" est mon premier poème édité, et le premier poème édité par La revue de l'Écoute de Syntone. Depuis un banc, sur la place d'un village, je saisis à la volée à vau-l'eau ce qui passe par mon écoute.

Quelques poèmes inédits ci-dessous, de sortie:






Et je travaille actuellement, dans le secret du temps qui passe, à la composition d'un recueil de poémes et de textes courts. Je ne sais quand ni comment, mais il occupe une grande place dans mon coeur et en mon âme.

Et quand ma plume se sent pousser des ailes, mon écriture se délie encore, et se recompose en dessins, comme celui-ci, que j'aime beaucoup:




J'ai aussi pris un certain plaisir à écrire une nouvelle, en juillet 2015, en réponse à un appel à contribution d'une maison d'édition. "Immortel" en est née, mais n'a pas été retenue. Je l'aime beaucoup cependant, au point de vous inviter à la lire: "Immortel".


Et en ma qualité d'écoutant, en décembre 2015, j'ai rédigé un article qui a été plublié dans l'ouvrage "L'écoute du monde" élaboré par Roberto Barbanti et Pierre Mariétan. Ce dernier présente les actes du congrès mondial d’écologie sonore qui a eu lieu en août 2012 auquel j'ai participé. J'avais mis en oeuvre pour l'occasion une promenade sonore à Saillon (où a eu lieu une partie du congrès) et j'ai présenté au cours d'une intervention le 12 août 2012 à Arc-et-Senans ma démarche artistique et mon oeuvre. L'article s'en fait l'écho.

L'écoute du monde. Actes du Congrès mondial d’écologie sonore /

Roberto Barbanti et Pierre Mariétan